Skip to main content

Posts

Showing posts from August, 2018

I. Là où un lutin dort.

C’était un simple sentier qui courait au milieu des chênes et des merisiers. La lumière se glissait doucement à travers les arbres et venait éclairer les roches et les mousses. Des feuilles mortes jonchaient le sol, et une odeur d’humus frais emplissait l’air. A côté, un ruisseau coulait doucement et scintillait au milieu de cette végétation verte, jaune et brune. L’étroit sentier filait sur une centaine de mètres. Au bout, derrière un parterre de ronces, se trouvait un énorme tronc d’arbre mort.
Et entre deux racines, une porte. C’est là que vivait Pok.
Comme tout bon lutin des bois, Pok entretenait la forêt. Son domaine était agréablement désordonné et équilibré. Pas trop de champignons, quelques grands arbres pour maintenir une bonne dose d’ombre, des fougères savamment dispersées, des épines pour protéger de jeunes pousses et par-dessus tout, un ruisseau clair et bien froid.
Oui, vraiment, tout était pour le mieux dans ce coin-là de la forêt.
Pourtant, un matin, le petit lutin retro…